Pourquoi certains étalons secondaires ont-ils une durée de conservation ?

Dokument-ID

Dokument-ID TE11846

Veröffentlichungsdatum

Veröffentlichungsdatum 17.09.2020
Frage
Pourquoi certains étalons secondaires ont-ils une durée de conservation ?
Antwort
Explication de la durée de conservation des étalons secondaires. 
Les étalons primaires sont des solutions avec une concentration connue de l'analyte clé et sont couramment utilisés pour effectuer des vérifications de précision ou des étalonnages. L'inconvénient de ces solutions est qu'elles ont souvent des durées de conservation courtes en raison de la stabilité chimique. Elles doivent souvent être préparées (par exemple, par dilution dans la plage de test ou par soumission à la procédure de test complète pouvant inclure des digestions), et les résultats sur les étalons peuvent être affectés par des problèmes de manipulation, notamment dans le cadre du stockage ou de la préparation.

Les étalons secondaires sont des étalons physiques qui répliquent des échantillons préparés pour la mesure et qui peuvent souvent être utilisés comme alternatives aux étalons primaires. Les étalons secondaires ont pour avantages de ne présenter que peu voire pas du tout de problèmes de stabilité chimique, de ne nécessiter aucune préparation particulière et d'être considérablement moins sujets aux problèmes de manipulation. Cependant, l'inconvénient de ces étalons est qu'ils vérifient uniquement l'instrument. Ils ne s'assurent pas de la bonne exécution de la procédure.  Ils n'interagissent avec aucun réactif et ne peuvent donc pas être utilisés pour vérifier des réactifs ou contrôler les interférences de l'échantillon, comme les étalons primaires peuvent le faire par le biais de matrices enrichies.

Puisque les problèmes de stabilité chimique sont faibles voire inexistants avec les étalons secondaires, la question qui se pose concerne souvent leur facteur d'expiration. La durée de conservation de la plupart des étalons secondaires certifiés est de deux ans (y compris pour les gels SpecCheck et l'étalon secondaire à tige de verre pour TU5). Cette durée de conservation ne fait pas réellement référence à l'étalon physique proprement dit, mais plutôt à la validité du certificat d'analyse spécifique au lot. Il est plus approprié de considérer le certificat comme l'élément périssable, et non l'étalon physique.

Tous les étalons secondaires qui expirent disposent d'un certificat d'analyse spécifique au lot sur lequel figure une tolérance définie par la fabrication. S'agissant d'une entreprise certifiée ISO9001, tous les outils de validation (y compris les étalons secondaires) doivent présenter une date d'expiration ou une date de renouvellement de certification. Sur la base d'expériences menées avec des outils de validation similaires, avec un taux d'utilisation moyen et un taux d'usure moyen, il est supposé que les étalons restent dans les limites de tolérance définies par la fabrication pendant deux ans.

Dans ce contexte, la durée de conservation ne signifie pas que l'étalon ne sera plus compris dans la tolérance définie par la fabrication au-delà de l'expiration. Cela ne signifie pas non plus que, jusqu'à ce que l'expiration soit atteinte, l'étalon secondaire se trouvera forcément dans la tolérance définie par la fabrication. Les clients qui continuent à utiliser des étalons secondaires périmés le font à leurs propres risques et les clients qui utilisent des étalons secondaires pour vérifier des instruments utilisés dans le but d'établir des rapports de conformité peuvent ne pas être autorisés par les organismes de régulation applicables à continuer à utiliser des étalons secondaires périmés.

Il existe une exception pour les étalons secondaires de turbidité Gelex. En raison de l'utilisation prévue de ces étalons, leurs valeurs et tolérance sont définies par l'utilisateur (et non par la fabrication) et indiquées sur un certificat d'analyse. De fait, ils ne présentent aucune durée de conservation.

Ces informations concernent spécifiquement les étalons secondaires certifiés. Parmi ceux-ci :
étalon secondaire de turbidité à tige de verre <0,1 NTU pour turbidimètres laser TU5200, TU5300 sc et TU5400 sc (réf. n° LZY901) ;
kit de filtres de test pour spectrophotomètres DR2800, DR3800, DR3900, DR5000 et DR6000 (réf. n° LZV537) ;
kit de filtres de test pour spectrophotomètre DR2700 (réf. n° LZV770) ;
kit de filtres de test pour Lico (réf. n° LZM339) ;
kit d'étalons secondaires en gel SpecCheck, chlore DPD - LR (réf. n° 2635300) ;
kit d'étalons secondaires en gel SpecCheck, chlore DPD - MR (réf. n° 2980500) ;
kit d'étalons secondaires en gel SpecCheck, chlore DPD - HR (réf. n° 2893300) ;
kit d'étalons secondaires en gel SpecCheck pour monochloramine et ammoniac libre (réf. n° 2507500) ;
kit d'étalons secondaires en gel SpecCheck, fluorure (réf. n° 2712500) ;
kit d'étalons secondaires en gel SpecCheck, ozone, milieu de gamme (réf. n° 2708000).

Hat dir diese Antwort geholfen?

Wird gesendet...
Vielen Dank für Ihr Feedback.
Beim Senden ist ein Fehler aufgetreten. Versuchen Sie es erneut.